Comment préparer votre matériel pour votre retour sur scène ?


Pour beaucoup d’entre nous, ces derniers mois ont été marqués par l’arrêt des tournées et l’impossibilité de se produire sur scène. Même si nous en avons profité pour affiner nos talents ou découvrir de nouveaux centres d’intérêt, notre équipement audio est resté, la plupart du temps, silencieux. Cela peut paraître surprenant, mais votre matériel audio est moins vulnérable lorsque vous l’utilisez que lorsque vous ne l’utilisez pas. Pour qu’il fonctionne parfaitement bien lors de votre prochain spectacle et que vous puissiez le conserver pendant des années, il est important de comprendre comment en prendre soin et le stocker de manière sûre et responsable.

Son achat représente un investissement important et il est normal que vous fassiez le nécessaire pour qu’il dure le plus longtemps possible. Voici quelques conseils de base pour garder votre matériel audio en bon état.

Priorité à la sauvegarde

De nos jours, les ordinateurs portables, les disques durs ou les lecteurs de médias personnels font partie intégrante de la plupart des systèmes audio. Vous devriez normalement avoir sauvegardé le contenu de chaque appareil avant de stocker votre équipement. Dans tous les cas, c’est le moment idéal pour vérifier que votre sauvegarde fonctionne correctement ou pour en créer une, si ce n’est pas déjà fait. N’oubliez pas : pas de musique, pas de spectacle.

La poussière, l’ennemi numéro 1

La poussière et l’électronique ne font pas bon ménage. Une poussière trop importante risque de détériorer les contacts de soudure et de rendre les potentiomètres bruyants. À titre préventif, couvrez systématiquement votre équipement audio d’une housse ou stockez-le dans des flight cases, en enlevant régulièrement la poussière qui s’accumule. Pour éliminer la poussière et les peluches, un aspirateur équipé d’une brosse à poussière convient parfaitement.

Si votre matériel a besoin d’un nettoyage, servez-vous d’un chiffon doux et légèrement humide imprégné d’un détergent non agressif. Préférez les chiffons en microfibres ou les chiffons doux, faits de matériaux délicats et non abrasifs.

Un produit nettoyant spécialisé peut sembler plus approprié, mais, dans la plupart des cas, un chiffon légèrement humide est préférable. Les savons ou nettoyants risquent d’endommager la finition des équipements fragiles.

Nettoyage des contacts

En plus de l’élimination régulière de la poussière, certains points de soudure doivent être nettoyés de temps en temps pour maintenir un contact approprié. L’oxydation peut altérer un contact et le rendre inutile, même lorsque votre équipement est rangé dans un sac. Avant votre prochain concert, pensez à vérifier les points de contact de chaque câble et de chaque connexion de votre matériel. Si vous remarquez des connexions intermittentes dans un circuit électronique, essayez d’utiliser un nettoyant de contact, tel qu’un spray de produit chimique à séchage très rapide, conçu pour les composants électroniques sensibles comme les circuits imprimés. Il permettra d’éliminer les débris présents à la surface qui contribuent à une mauvaise connexion entre les composants soudés.

Limite d’âge

De par leur conception, certains composants d’équipement audio ont une durée de vie limitée. Tubes électroniques, fusibles, cordes de guitare, câbles audio et autres doivent être remplacés avant qu’ils ne commencent à tomber en panne. Il peut être assez inquiétant de constater que des tubes présentent un effet microphonique soudain dans un ampli guitare ou un préamplificateur de microphone. Comme pour les contacts évoqués précédemment, ces composants peuvent tomber en panne même si le matériel est simplement entreposé. Il est donc judicieux de tout mettre sous tension et de vérifier que tout sonne parfaitement. Et comme pour les câbles, les cordes, les connecteurs et les batteries, il est préférable de toujours disposer de tubes ou de fusibles de rechange.

Les piles doivent également être remplacées régulièrement. En règle générale, il convient de ne pas les laisser à l’intérieur des appareils pendant une longue période (rassurez-moi, vous les avez bien enlevées ?). À terme, tout type de pile commencera à laisser échapper des matières corrosives susceptibles d’endommager les circuits de votre appareil audio. C’est souvent le cas dans les synthétiseurs vintage, qui utilisent des piles du type utilisé dans les montres pour alimenter des écrans DEL ou d’autres éléments internes. Par conséquent, retirez les piles des appareils audio que vous comptez stocker pendant un certain temps. Avant votre prochain concert, nous vous recommandons de changer toutes les piles pour partir du bon pied.

Un endroit sec

L’humidité est bien évidemment l’ennemi des équipements électriques et audio. Lorsqu’ils ne sont pas utilisés, les équipements audio doivent toujours être conservés dans un endroit sec, sans fuite ou eau stagnante. Dans certains endroits du globe, il peut être nécessaire de brancher un déshumidificateur d’air. Dans un environnement humide et en présence constante d’humidité, les surfaces de contact électrique se recouvrent d’une fine couche de corrosion. Plus le niveau d’humidité est élevé dans l’air, plus l’accumulation sera rapide, entraînant ainsi la détérioration des contacts.

Par conséquent, si vous prévoyez de stocker votre équipement électronique pendant un certain temps, veillez à le placer dans un endroit sec et à appliquer préalablement un film protecteur (de type WD-40) sur toutes les prises et fiches. L’objectif est de ralentir le processus de corrosion ou d’oxydation.

Une remarque spécifique concernant les microphones : Un niveau d’humidité excessif dans un microphone peut perturber le libre mouvement de son diaphragme, donnant à la voix un son peu naturel. Un microphone stocké dans un endroit très humide peut présenter ce symptôme. En réalité, un microphone avec une bonnette inadaptée peut même développer ce problème lorsqu’il est utilisé, en raison de l’humidité provenant de la respiration de l’utilisateur. Dans les deux cas, le problème disparaîtra probablement une fois que le microphone sera sec.

La bonne température

Les conditions de chaleur extrême sont nuisibles aux équipements audio et peuvent faire vieillir prématurément les composants électroniques. En revanche, si un lieu de stockage est à la fois très chaud et très sec, aucun dommage grave ne devrait en résulter. En règle générale, assurez-vous que votre lieu de stockage est bien aéré pour éviter les températures trop élevées.

Vérifiez aussi le bon fonctionnement des appareils audio qui utilisent un ventilateur intégré en vous assurant que les évents ou les dissipateurs thermiques ne sont pas bloqués.

Si l’équipement audio a été conservé dans un endroit très froid (dans un coffre de voiture avec une température inférieure à zéro), veillez à lui laisser le temps de revenir à température ambiante avant de l’utiliser. Dans le cas contraire, chaque surface exposée de votre appareil audio va instantanément se recouvrir d’une pellicule d’eau lorsque vous le placerez dans une pièce chaude, ce qui risque d’entraîner des problèmes électriques ou mécaniques. À la base, la température de stockage idéale est de 20°C.

Haut-parleurs et enceintes

Comme tous les autres composants de votre système sonore, les enceintes ne doivent pas tomber ou être manipulées de manière brutale. Si cela arrive, la bobine mobile du haut-parleur de grave risque de rencontrer un problème d’alignement, pouvant entraîner un déplacement de la membrane.

Pour vérifier si vous rencontrez ce problème, jouez un morceau avec des basses propres, à volume modéré, et rapprochez-vous au maximum du transducteur pour écouter si vous entendez une sorte de grincement à chaque note basse. Le son de votre enceinte peut sembler normal au volume et aux réglages de tonalité que vous utilisez habituellement, mais au fil du temps, le problème risque d’empirer, vous obligeant à changer la membrane du transducteur ou à remplacer tout le haut-parleur. Notez que pour certains modèles de haut-parleurs, en particulier les plus anciens, les membranes peuvent s’assécher ou pourrir et se déchirer en cas de stockage trop long, ce qui rend le haut-parleur inutilisable. Vous devez absolument vérifier ces aspects chez vous avant de partir pour votre prochain concert.

Fournir une alimentation adaptée

Veillez à alimenter tous vos appareils correctement, en utilisant une alimentation avec les spécifications appropriées. Dans l’idéal, utilisez toujours l’alimentation fournie par le fabricant. Nous vous conseillons d’étiqueter chacune de vos alimentations avec de les stocker.

Si vous devez en remplacer une, prêtez une attention particulière aux règles de base suivantes :

  • Utilisez toujours une alimentation ayant la même tension que celle indiquée, sauf si le fabricant fournit une plage de tension. Des tensions trop élevées peuvent causer des dommages.
  • Vous devez utiliser une alimentation qui fournit un courant au moins identique à celui indiqué sur l’appareil. Un courant supérieur est acceptable, mais un courant inférieur ne sera pas suffisant.
  • Accordez la plus grande attention aux polarités respectives de l’alimentation et de l’appareil qu’elle complète. Si les polarités ne sont pas adaptées, vous risquez d’endommager votre appareil. Cette configuration est généralement mentionnée sur l’alimentation, indiquant si le contact ou le blindage sont positifs (+) ou négatifs (-).

Câbles, fiches et prises

En général, les câbles, fiches et prises sont davantage malmenés que le reste de votre système audio. Il convient donc d’y faire particulièrement attention, de les contrôler plus régulièrement et de les manipuler avec soin, afin d’éviter les défaillances et de prolonger leur durée de vie. Heureusement, quelques signes préalables vous avertissent avant que ces composants ne tombent en panne.

Usure des fiches et prises : si les fiches glissent de leurs prises beaucoup plus facilement que lorsqu’elles étaient neuves, elles sont probablement abîmées et doivent être remplacées avant que la qualité de la connexion ne se détériore.

La corrosion des fiches et des prises : les surfaces de contact des fiches et prises peuvent se corroder à cause de l’humidité dans l’air, en particulier dans les climats très humides. Cette corrosion empêche un bon contact électrique. Une fiche difficile à enlever peut indiquer la présence de corrosion. Pour régler ce problème, appliquez simplement un spray (de type WD-40) pour supprimer les problèmes de contact intermittent.

Conducteurs cassés dans des câbles : les conducteurs peuvent être abîmés à l’intérieur de leur gaine, suite à des flexions et des pliages répétés. Pour vérifier vos câbles, connectez-les à votre système audio et remuez chaque câble sur toute sa longueur. Si vous entendez un bruit d’électricité statique ou une interruption du signal, le moment est peut-être venu de retirer toute la partie défectueuse du câble ou de le remplacer dans son intégralité.

N’oubliez pas que tout conducteur ne peut être plié qu’un certain nombre de fois avant de finir par se briser. Pour prolonger la durée de vie de vos câbles, essayez de toujours les enrouler, en évitant de les plier. Ceci est notamment important pour les câbles blindés. Plusieurs techniques courantes permettent d’enrouler un câble. Chez QSC, nous apprécions particulièrement la technique « dessus/dessous » (https://www.youtube.com/watch?v=cpuutP6Df84).

Rangement et organisation

Pour être sûr de maintenir votre équipement audio en bon état, il est conseillé de le stocker de manière organisée. Comme votre système de sonorisation est composé de plusieurs composants, un stockage adéquat les empêchera d'être mélangés, emmêlés et éventuellement cassés. Vous pouvez utiliser des flight cases professionnels ou de simples bacs de rangement. Le but est de séparer et d’organiser tous les composants dans des mallettes de protection, de préférence en hauteur pour éviter une exposition directe aux éléments les entourant.

Cette méthode permettra non seulement de protéger votre équipement, mais aussi de rechercher facilement du matériel lorsque vous en avez besoin. Enfin, n’oubliez pas de tout étiqueter afin de ne pas devoir ouvrir toutes vos mallettes pour trouver quelque chose.

Conclusion

Vous pensez peut-être que le nettoyage et l’entretien de votre équipement audio est une activité des plus ennuyeuses. Mais un petit effort régulier sera bénéfique sur le long terme et vous permettra d’être prêt au moment de retourner sur scène.

One response to “How to ready Your Gear for the First Gig Back

  1. Great article, Christophe! Two small points you might want to mention:

    1- A lot of modern electronics (mixers, keyboards, vocal processors, tablets, iPads, etc.) might need a firmware/software update if they have been in storage for quite some time. The manufacturers could very well have rolled out an update “while we were sleeping!” These updates might fix previous issues or even provide improved features.

    2- Don’t wait until the gig to power up and test your gear! This might seem obvious, but hey, it all worked the last time I used it 9 months ago, right? The worst time to find out something isn’t working is on stage during the first set!

    Yes, I am THE Fred Thomke who retired from QSC last year!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

16 − 9 =